L’Alcool…de l’errance à l’espérance

L’Alcool…de l’errance à l’espérance

Par Marie Sylabe

Publié le 03/07/15
Collection Classique

L’auteur n’a jamais vraiment choisi sa route. Elle est devenue infirmière alors qu’elle souhaitait être institutrice. Rebelle, bien qu’ayant grandi dans un foyer catholique uni et fait ses études dans une institution religieuse. Créative, elle aimait chanter, dessiner, écrire, faire le clown,… Elle était plutôt artiste ! Désenchantement, hélas. Trop écorchée vive à la base, son métier stressant l’a déstabilisée.
Un premier amour dont elle sortira profondément blessée et désemparée, a fait naître en elle des cris, des « pourquoi »… Mal-être favorisé par la prise trop importante d’anxiolytiques et de tranquillisants. Malgré un mari aimant (qui finira par la quitter) et des enfants admirables, elle a commencé la descente aux enfers : l’alcool. Début 2005, elle touche le fond. Sans sa rencontre avec les AA, elle sombrait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *