L’Alsace à pas d’homme

L’Alsace à pas d’homme

Par Gérard Chabane

Publié le 27/04/15
Collection Classique
Le vrai sens de ma marche n’était pas d’aller loin pour me dépayser et me donner l’altérité d’autres mondes et d’autres visages. Plus humblement, j’ai souhaité me mettre à distance de mon monde en sillonnant sa marge au plus près des laborieux affairés de ma propre région d’Alsace.
En toute simplicité, j’ai projeté une randonnée pédestre d’une quinzaine de jours en seize étapes, d’une distance totale de 250 kilomètres, du nord au sud du département du Bas-Rhin. En aucune manière, je n’ai eu l’esprit de compétition ni l’impudence de m’élever au-dessus du temps pour réduire les distances et mieux me perdre dans l’espace. Au contraire, en marcheur serein, j’ai voulu m’accorder à lui comme il passe en contemplant et réfléchissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *