L’amour n’est pas nègre

L’amour n’est pas nègre

Par Makhtar Diop

Publié le 07/05/14
Collection Classique
En Afrique, la famille est large. En Occident, le couple désigne « deux personnes ayant décidé de s’installer pour vivre ensemble des sentiments réciproques ». Le mot est lâché : sentiments. Pour l’Occidental, tout se résume en l’amour or pour l’homme africain, l’amour est juste un hameçon pour ferrer une proie faite de chair à consommer. L’homme africain est un dieu vivant, un surhomme tout puissant qui se pavane dans la cour de sa maison… Aimer requiert du respect, de l’honnêteté et de la protection.
Dans ses confidences, Pierre Ahmet estime que « des africains condamnées à vivre malheureux, à mourir malheureux avec un cœur noir et une peau noire ne peuvent pas prétendre à une vie en rose ? ». Toute une histoire à lire pour comprendre que « l’amour n’est pas nègre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *