L’Archiviste du village

L’Archiviste du village

Par Arnaud Rodrigue Djemo Tamko

Publié le 17/04/15
Collection Classique
Être fou, c’est avoir perdu la raison. Moyo, licencié en psychologie, rêvait de soigner les fous, mais il en est devenu un. Ramené dans son village pendant sa folie, il a passé le temps à consigner le récit de ses journées.

Un jour, il a une altercation avec un gendarme. On retrouvera le lendemain, dès les premières lueurs de l’aube, le corps de Moyo baignant dans son sang. Acte crapuleux ou fait du hasard ? Personne ne le saura jamais.

Le jour de son inhumation, Kamdem son meilleur ami depuis le lycée jusqu’en fac, va tomber sur les écrits de Moyo. Ce qu’il découvre est hallucinant. Son village est loin d’adopter un comportement humain. Il apprend des faits macabres, des histoires sordides et pathétiques. Demlà est le théâtre de l’immoralité, le siège de la dépravation la plus inique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *