L’As de Pique en débandade

L’As de Pique en débandade

Par Emmanuel Zoungrana

Publié le 13/02/12
Classique
Dans l’histoire du pays Ivène, des sociétés buttèrent contre leurs propres mœurs. Un groupe d’individus refusèrent l’autre. Trempée dans ses trames, ses aventures, ses drames et ses déconvenues, la Nation resta longuement crispée et indécise face à ses propres responsabilités. Longtemps, elle chercha, peut-être plus loin qu’elle ne l’aurait dû, le pas et la cadence auxquels elle devait marcher. Dans cette histoire, apparut Azi Josué Marien, homme au flair très poussé, dont les attitudes et les exploits mystifièrent curieusement une bande d’êtres humains. Coqueluche à coup sûr de toute une ville, cet homme ne l’était peut-être qu’à son insu, et le rôle combien humanitaire qu’il joua aurait dû présager une issue heureuse pour le pays. En effet, au moment où, comme pour jouer sa dernière carte, la société des Ivène choisissait de relativiser, était-ce sans doute trop tard, les choses et les hommes autour de l’As de Pique avaient déjà changé de forme et de fond. C’est dans ce contexte que la débandade est survenue.