L’Aveu

L’Aveu

Par Gautier Jean Christophe

Publié le 16/02/12
Classique
« – C’est ici, dit-elle. C’est derrière l’une de ces portes que ça s’est passé.
Sur les portes en question ne figure pas de nom. Juste des numéros. Des portes blanches avec l’œil vitreux d’un judas, que rien ne distingue en apparence.
Catherine se tourne vers lui.
Qu’est-il censé exprimer ? Tout cela relève t-il de la mise en scène visant à le trahir ? En venant ici, espérait-elle le faire avouer par une parole, un geste ou une attitude, en jouant sur l’effet de surprise ? »
À l’approche de la soixantaine, J.M Diderot, éditorialiste, marié et père de famille, humaniste convaincu, estime de bon droit être en règle avec sa conscience. Une rencontre inattendue va cependant le plonger dans le cauchemar.