L’azur convient aux assassins

L’azur convient aux assassins

Par Andre Houriez

Publié le 04/09/12
Collection Classique
Un petit quartier calme. Pourtant la rue Pinel va être témoin d’une tragédie. Lorsque dans une atmosphère humide et grise, l’épicier du quartier est retrouvé mort, les yeux arrachés, tous les voisins deviennent de potentiels suspects. Pierre Cumbia, employé de bureau, est alors mêlé à ce meurtre. Comment ? Pourquoi ? Personne ne le comprend ? A travers le récit de la vie tragique de cet « apparent » Monsieur Tout-le-Monde, venez découvrir comment on peut sortir d’un repli mortifère et destructeur après des années de culpabilité et de rejet des autres.