Le Bitume des tréfonds

Le Bitume des tréfonds

Par Alexandre Bina

Publié le 13/05/15
Collection Classique
Métaphores et allégories, allitérations et aphorismes par vagues successives mais succinctes… de la poésie avant tout, avant même la grossièreté. Une grossièreté gratuite, révoltante mais révélatrice de l’état d’esprit de l’auteur.

Écrire Sodomie et caetera et dévoiler l’amour platonique entre deux êtres, dire Goodbye Bamboula et souhaiter la bienvenue aux étrangers… Perplexes paradoxes !

Le Bitume des tréfonds puise dans la haine, l’amour, la compassion et les croyances de chacun d’entre nous, révélant ainsi la complexité de la matière grise humaine. C’est une masturbation intellectuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *