Le combat politique en République démocratique du Congo

Le combat politique en République démocratique du Congo

Par José Mulenda Zangela

Publié le 19/12/13
Collection Classique
Depuis l’accession de la République démocratique du Congo à l’indépendance, le 30 juin 1960, les puissances occidentales avec la complicité des nationaux ont provoqué une instabilité des institutions nouvellement établies : assassinats, sécessions, guerres cycliques, dictature et pillage des ressources sont devenues monnaie courante.
Le cadre du combat politique dans ce pays a été dès lors défini par les adeptes du changement, représentés par les partis nationalistes, la Gauche et les partis pro occidentaux, la Droite.
L’éparpillement aujourd’hui, de plus de 400 formations politiques, comme dans une « jungle équatoriale », complique davantage l’intégration politique. Il est impérieux que les formations politiques au Congo s’inscrivent dans un schéma qui représente des visions opposées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *