Le Couché des fleurs

Le Couché des fleurs

Par Virginie Trouiller

Publié le 16/04/15
Collection Classique
Le féminin se dévoile, né de voyages réels ou imaginaires, dans l’exhaustif du charme de la femme, de sa voix et de son regard.

L’auteur se regarde à travers toutes les jeunes pousses de fleurs de ses souvenirs. Ce flash est comme le miroir des autres femmes qui lui renvoient son reflet. C’est le ballet des roses multicolores que symbolisent les jardins de son enfance, qui lui fait avouer et qui fait découvrir au lecteur dans le même temps l’entrelacement fatal ou latent de femmes entre elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *