Le Crime de la rue de l’Orient

Le Crime de la rue de l’Orient

Par Robert Patte

Publié le 26/06/14
Collection Classique
Mai 68. L’agitation bat son plein, les voitures flambent dans les rues, les universités grondent. Sur les pelouses les étudiants entre deux étreintes amoureuses, c’est la liberté sexuelle qui commence, lisent le petit livre rouge de Mao. De son côté, l’équipe du commissariat ne chôme pas. Encore un mystère à résoudre, la mort d’un journaliste. Enquête délicate à laquelle participent Romy, Gary, Robin et des étudiants fatigués des inepties qui se racontent dans les assemblées « révolutionnaires »…
Le patrimoine, comme à l’accoutumée, n’est pas oublié par l’auteur, la poésie se mêle au drame, le soleil à la pluie, la joie à la tristesse. L’œuvre est jeune, passionnante et très agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *