Le Fautif

Le Fautif

Par Joël Moyne

Publié le 02/04/12
Classique
Trois religions : la catholique, la communiste et l’holocaustique s’acharnent sur un pauvre petit type, parce qu’il faut toujours, dans la pureté de la vertu, sacrifier sur l’autel du bien le cloporte du mal. Chez les « bons pères », le petit malfaisant pratique une « bite au bleu » sur un apostolique pur. Dans son usine, « patron de droit divin », il saccage le dogme prolétarien et déclenche les foudres d’un parti communiste glouton. Enfin, confronté aux mensonges de la liturgie holocaustienne, il attire la vengeance de sa hurlante communauté.