Le jour du marathon

Le jour du marathon

Par Viorel Dragus

Publié le 20/02/14
Collection Classique
[…] Et quand l’homme s’est avancé d’un pas sautillant de gamin et timidement nasilla : « Christine ? », tu avais compris que le destin t’avait généreusement fécondée. La vipère qui sommeillait dans ton ventre se desserra et piqua jusqu’aux viscères la proie innocente :
– Non. Christiane, et tu lâchais déjà ton nouveau sourire succulent qui ne te quitta plus. […]

« Le jour du marathon », c’est la tragédie de boulevard de l’amant trompé par la maîtresse, l’amant qui veut se venger, l’amant assassiné par la même maîtresse. Dans la splendeur de leurs illusions, Jason et Christiane ont peut-être fait l’expérience du voisinage du sublime, sans pouvoir l’atteindre. Chronique noire ? Philosophie à quatre sous ? Un roman, mais s’il était vrai ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *