Le Lieu-Identité dans la poésie de Saint-John Perse et Édouard Glissant

Le Lieu-Identité dans la poésie de Saint-John Perse et Édouard Glissant

Par Wéjdène Amri-Kaabi

Publié le 20/05/15
Collection Classique
Cet ouvrage se situe au sein d’un grand projet de recherche : « Les Identités meurtrières ». Nous nous sommes sans doute inspirés de l’essai écrit par Amine Maalouf, cet essai qui a mis à nu, du moins à notre avis, un des alibis du « crime logique » : l’identité. Comme première étape de ce projet, nous avons choisi de croiser deux regards poétiques antillais impliqués dans cette question conflictuelle de l’identité. L’importance de cette étude comparative réside essentiellement dans l’appartenance déstabilisante de ces deux poètes, car, quoique nés dans le même univers insulaire, les Petites Antilles, ils appartiennent du point de vue des gênes et de l’histoire à ces deux mondes antithétiques : celui du colon et celui de l’esclave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *