Le Loup, le Corbeau, le Chacal et le Chameau

Le Loup, le Corbeau, le Chacal et le Chameau

Par Amel Safta

Publié le 01/07/15
Collection Classique
Ce conte du patrimoine arabo-musulman, ici publié dans une traduction française de Amel Safta, a été publié à Tunis par la Maison Kalila et Dimna en 1977.

Le roi Lion, blessé, est incapable de chasser et de nourrir ses trois compagnons à savoir le Loup, le Corbeau et le Chacal. Affamés et impuissants pour chasser à la place du Lion, ils lui suggèrent de dévorer son nouvel ami le Chameau. Le roi refuse de le trahir car il lui a promis amitié et protection. Mais le Corbeau lui garantit qu’il ne sera point compromis. Ainsi, devant le Chameau, le trio décide de se sacrifier afin de nourrir le roi Lion. Le Corbeau est alors prétendument déclaré trop petit, la chair du Chacal malodorante et celle du Loup empoisonnante. Victime de cette supercherie, le Chameau se propose à la besogne, croyant ainsi pouvoir y échapper comme les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *