Le Manuscrit

Le Manuscrit

Par Doust-Blat

Publié le 05/06/15
Collection Classique
La littérature orale romantique ─ qui consiste en des histoires, des drames, des morales, des devinettes, des chansons et des proverbes ─ sert souvent à l’éducation des enfants. Elle peut aussi apprendre aux adultes les faits héroïques comme dramatiques des ancêtres, leur passé, et les origines de leurs traditions. L’attention soignée de la présentation et de la rhétorique du Manuscrit de Doust-Blat est une partie essentielle de la littérature orale romantique. Quand les faits réels sont accentués et embellis comme assombris, c’est la naissance des légendes. Cela ne veut pas dire que les personnages dans ces histoires n’ont pas existé. Cependant à force d’être racontées à travers les siècles, les histoires prennent une dimension plus grande que la vie. Tel est le cas pour l’homme qui s’appelait Alain Doust-Blat.
Ce fils de sabotier était en chair et en os, mais les événements de sa vie, comme les gens qu’il a connus, ont été transmis avec le mysticisme d’une légende. Les temps troubles donnent facilement naissance aux légendes ─ comme par exemple en terre méditerranéenne en 1247, au début de la prise d’une forteresse par un prince déguisé en moine, puis vient son règne, là où commence l’histoire de Doust-Blat. Sa légende, connue par peu, raconte une dernière prophétie qui vient de la bouche de Doust-Blat. Il a dit que des fossoyeurs cacheront le manuscrit qu’il a écrit « parce que l’amour verra l’arrivée des débauchés ». Après la mort de Doust-Blat, nombreux sont ceux qui se réfugient dans les lieux sombres de la perversion pour s’être joué de l’amour, formant ainsi un cercle grandissant, sur celui de l’amour, alors qu’il en était jadis le plus petit. Huit cent ans plus tard, l’adultère, la débauche sont les pratiques courantes de ces « errants », se multipliant d’années en années, considérant même leur fornication de « formidable » ; presque aussi légitime que le sentiment universel amoureux qui, dévoré par le libertinage, prouve que la prophétie de Doust-Blat était vraie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *