Le Mariage des notes

Le Mariage des notes

Par Thierry Robertson Auteur de « LA FAN »

Publié le 31/03/15
Collection Classique
Et si la folie de nos humeurs venait de dimensions inférieures ? Si la schizophrénie et le trouble bipolaire appelés dans cet ouvrage « la Schizophonie » et « la Biplume » ne représentaient que le combat de flottes inter-dimensionnelles aux armes plus puissantes que toutes celles inventées dans la science-fiction ?
Si les sons entendus dans nos mémoires et les visions de ses flashs dans nos yeux n’étaient que les armes utilisées par la colonelle Fabienne Marconnie face au colonel Thibault Laval dans leurs vaisseaux respectifs ?
Si un vaisseau encore plus gigantesque appelé « la scène ouverte » brandissant ses deux bras d’amour et d’alliance venait mettre fin à un conflit trop brut ?
Ce serait alors la fin des psychiatres.
Vive le spectacle !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *