Le noble dans le blême

Le noble dans le blême

Par Louho Clovis Gazé

Publié le 23/07/12
Classique
Le noble dans le blême traite de la vie et de ses trois dimensions : la naissance, l’existence et la mort. L’homme, en tant qu’être qui se sait mortel, doit vivre harmonieusement aux côtés des autres pour se réaliser. La coexistence doit être suffisamment pacifiée pour que règne l’amour entre les différentes composantes de la société. Construire une société empreinte d’amour ne signifie pas le bannissement total de la méchanceté. C’est cette double nature qui rend l’homme si insaisissable.
Le noble dans le blême prône la paix et l’amour et se ferme sur la mort, conséquence de la méchanceté, de la haine et de l’hypocrisie. Il comporte deux œuvres : La cloche de l’unité et Les mélodies de la vie. Ce dernier est constitué des chants qui agrémentent la vie, qu’ils soient gais ou tristes.