Le Passé recomposé ou les jeunes années de Martin Maurel

Le Passé recomposé ou les jeunes années de Martin Maurel

Par Michel Masméjean

Publié le 10/07/15
Collection Classique
« Mais revenons à cette rentrée au collège, aux premiers mois passés, aux premières notes et appréciations et aussi aux premières engueulades !

À tous les cours, je regagnais ma place située au fond de la classe.

Dans toutes les écoles du monde il en va ainsi, il est un ordre établi depuis que l’école existe. Aux premiers rangs, les cadors, les lèche-culs et autres papelards ; au milieu de la classe, le tout venant, les moutons, les sans grade, la plèbe ; au fond, les malfaisants, les apaches, les têtes de lard. Un ordre immuable !

Je faisais donc partie de la dernière catégorie. Et gare, là plus qu’ailleurs, quand on a une étiquette dans le dos, on se la garde de manière définitive. Dire que le premier trimestre ne se passa pas très bien serait une belle figure de rhétorique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *