Le pêcheur

Le pêcheur

Par Antoine Luva

Publié le 03/03/14
Collection Classique
A quelques encablures de l’ancestral pont des corbeaux, vit un vieil homme solitaire. Ce singulier personnage médite sur les vilains maux du monde. Cet être est convaincu que l’enfant qui survit en lui, la préserve de certaines rides. Il est persuadé que la société est ingrate alors il SOL, il solitude. Cet homme a la liberté chevillée à son âme telle une funeste tique amarrée à une peau animale. Le dos courbé et le regard juvénile, il détient pour trésor, deux illustres cannes à pêche. En guise d’appât, il offre de furieuses oraisons aux résidents nautiques de ce fleuve immonde. On le dit marginal et fainéant mais au plus profond de cette triste réalité, il n’est qu’un simple soigneur d’âmes qui s’expriment par bulles de vérités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *