Le petit bêtisier des étudiants

Le petit bêtisier des étudiants

Par Annick Tahiri

Publié le 24/09/12
Collection Classique
Les bêtisiers des étudiants sont un grand classique chez les enseignants des cycles secondaires et supérieurs : recueil de réponses invraisemblables, incompréhensibles, contradictoires, d’explications erronées, dans un français approximatif, caractérisé par une absence de vocabulaire, des contre-sens, des fautes d’orthographe énormes, etc.
Annick Tahiri, Professeur de biologie, a rassemblé dans ce recueil les réponses les plus invraisemblables. Il y est question de santé personnelle et de santé publique. Or, les connaissances des étudiants se révèlent rudimentaires et inexactes. Il en est de même dans les autres disciplines. Dans le tissu social africain, ils sont pourtant porteurs de l’information. Ce bêtisier des étudiants africains sert de cri d’alarme ! D’une part, ces étudiants, à la fin de leur cursus, seront affectés comme professeurs dans des collèges et lycées. Quel savoir dispenseront-ils avec les connaissances de base dont ils ont fait preuve ? D’autre part, sachant que le savoir scientifique et la recherche sont l’avenir du XXIe siècle, quels seront les espoirs et la place des étudiants dans cette dynamique ?
Que ses étudiants lui pardonnent, Annick Tahiri n’a pas voulu se moquer d’eux, mais force est de constater que les étudiants sont ignorants et les enseignants incompétents…