Le portail de François Bizot

Le portail de François Bizot

 

 

 

 

Avec Le Portail, François Bizot nous fait entrer dans la terrible tragédie qui détruira le Cambodge pour de nombreuses années.

 

 

 

Résumé du livre : Le portail de François Bizot

François Bizot, membre de l’Ecole française d’Extrême-Orient, est fait prisonnier au Cambodge par les Khmers rouges, en 1971. Enchaîné, il passe trois mois dans un camp de maquisards. Chaque jour, il est interrogé par l’un des plus grands bourreaux du vingtième siècle, futur responsable de plusieurs dizaines de milliers de morts, aujourd’hui jugé pour crimes contre l’humanité : Douch. Au moment de la chute de Phnom Penh, en 1975, François Bizot est désigné par les Khmers rouges comme l’interprète du Comité de sécurité militaire de la ville chargé des étrangers auprès des autorités françaises. Il est le témoin privilégié d’une des grandes tragédies dont certains intellectuels français ont été les complices. Pour la première fois, François Bizot raconte sa détention.

Grâce à une écriture splendide et à un retour tragique sur son passé, François Bizot nous fait pénétrer au cœur du pays khmer, tout en nous dévoilant les terribles contradictions – qui – dans les forêts du Cambodge comme ailleurs – habitent l’homme depuis toujours.

Le portail est le premier livre de François Bizot sur le sujet.

Le silence du bourreau, le livre qu’il a écrit sur sa rencontre avec Douch, son tortionnaire, vient de sortir.

Le portail, François Bizot, John Le Carré, Récit (poche). Paru en 01/2002 : 7,30 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *