Le prix du Quai des Orfèvres 2012

 

Le prix du Quai des Orfèvres 2012

 

 

 

 

Le parrain de cette 65ème édition du prix du Quai des Orfèvres 2012 est Patrick Bruel.

 

Le prix du quai des Orfèvres 2012 a été attribué à Pierre Borromée pour son roman L’hermine était pourpre, a annoncé le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, président d’honneur du jury. L’auteur, qui écrit sous pseudonyme, a reçu le prix du Quai des Orfèvres 2012 au 36 quai des Orfèvres.

Le jury du prix du Quai des Orfèvres juge la qualité littéraire du texte, mais aussi, et c’est là une des particularités de ce prix, le réalisme de l’histoire en matière de fonctionnement de la police et de la justice française.

Le lauréat de cette cuvée 2012 est un « auteur quadragénaire issu du monde judiciaire » dont « c’est le premier roman » d’après les éditions Fayard.

La plus grande originalité du prix du Quai des Orfèvres 2012 est de récompenser un manuscrit et d’en assurer la publication.

Ainsi, depuis 1966, ce sont les éditions Fayard qui édite les lauréats.

Le nouveau prix du Quai des Orfèvres 2012 verra donc son manuscrit édité avec un tirage minimum de 50 000 exemplaires par les éditions Fayard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *