Le prix Médicis 2011

Le prix Médicis 2011

 

 

 

Le prix Médicis a été attribué aujourd’hui à Mathieu Lindon pour son roman « Ce qu’aimer veut dire » (P.O.L).

 

 

 

C’est un hommage rendu au philosophe Michel Foucault, son ami mort en 1984, et à son père Jérôme Lindon, patron charismatique des éditions de Minuit, disparu en 2001.

Le romancier et journaliste Mathieu Lindon a recueilli 5 voix au premier tour contre 4 voix à Charles Dantzig.

Le prix Médicis étranger a été attribué à l’unanimité à David Grossman pour « Une femme fuyant l’annonce » (Seuil).

Le prix Médicis de l’essai a été attribué à Sylvain Tesson pour « Dans les forêts de Sibérie » (Gallimard).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *