Le silence du bourreau, François Bizot

Le silence du bourreau, François Bizot

 

 

 

 

 

Le silence du bourreau de François Bizot, c’est un peu la suite du Portail.

 

 

 

On avait lu et aimé Le Portail de François Bizot, l’histoire de sa détention pendant trois mois, sa condamnation à mort puis sa libération grâce à l’intervention de son geôlier, un jeune révolutionnaire idéaliste du nom de Douch.

1988, en visitant l’ancien centre de torture de S21, François Bizot découvre que son « libérateur » est responsable de la mort de milliers de personnes. 2003. François Bizot revoit Douch pour la première fois. Un étrange dialogue se poursuit au-delà de leur rencontre, où Douch s’expose avec une sincérité déroutante. 2009. Au procès des Khmers rouges, dont Douch est à ce jour l’unique accusé, François Bizot est le seul témoin convoqué par la Chambre.

Ce récit personnel est d’une intensité égale à celle du Portail.

Le silence du bourreau, François Bizot, Roman (broché). Paru en 09/2011 : 18€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *