Le silence est une dose importante de joie de vivre

Le silence est une dose importante de joie de vivre

Par Mickaël Ferriz

Publié le 11/05/12
Classique
« Je me souviens des chevaux
sous la pénombre
qui se déverse sur nous,
de mes deux mains
tendues
leur donnant des quartiers
de pommes vertes,
et je les regarde
en m’éternisant
sur eux,
comme sur une peinture de maître. […] »

Considérant la poésie comme une expression sans limite, Mickaël Ferriz nous livre ici quelques souvenirs marquants de son existence mêlés à d’autres plus calmes. Il exprime également ses obsessions sans oublier les choses les plus simples de l’existence, où tout devient prétexte à la rédaction d’un poème : une histoire, une chanson, un regard…