Le trèfle nu

Le trèfle nu

Par Anne Nantet

Publié le 27/01/14
Collection Classique
Le trèfle nu met en scène un enfant de 10 ans, « un petit prince » qui n’a pas eu de chance. Un trèfle à quatre feuilles constitue un signe, un présage de bonheur. Or, pour chaque être humain, bonheur et amour, c’est un peu la même chose ! Est-il possible de vivre sans aucune forme d’amour ?
Alexandre croyait aux signes et ce bonheur s’enfuit quand un tragique destin s’acharna sur lui. Quatre personnages lui donnèrent une part de cet amour vital. Un à un, ils disparurent. Pourtant contemporaine ‒ la séparation des parents si fréquente aujourd’hui l’illustre bien ‒ l’histoire présente aussi un caractère intemporel dans la mesure où tout homme aspire à ce bonheur. Du trèfle auréolé de lumière ne restait plus qu’un bout d’herbe desséchée : un trèfle nu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *