Le venin de la dame des piques

Le venin de la dame des piques

Par Claudie Terrassin

Publié le 05/03/14
Collection Classique
Quand l’affolement, le désarroi, la tristesse, les peines, les heurts familiaux, les disputes, s’agitent au sein d’une famille endeuillée ; tout va mal.
Une mère qui perd son enfant se révolte intérieurement, mais reste sage, parce que c’est la sœur du défunt qui prendra la décision de la protéger. La matriarche demeurera meurtrie à jamais, mais soulagée d’une étape difficile à franchir ; surtout quand un tiers de la famille dit blanc et enfaite noir ; surtout quand le second tiers harcèle le troisième de questions suspicieuses ; alors que ce dernier veut rester juste et franc…
Machinations, mensonges, insolites actions et frustrantes situations sont croustillantes, voire impertinentes et arrogantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *