Le VIH/SIDA : l’heure est aux résultats

Le VIH/SIDA : l’heure est aux résultats

Par Mario Reboza

Publié le 03/07/15
Collection Classique
Dès le départ, ni le Pr Montagnier ni le Pr Gallo n’ont pu isoler, purifier et étudier de manière scientifique un rétrovirus qui serait responsable ou pas de la transcriptase inverse. Les protocoles expérimentaux nécessaires pour démontrer l’existence du virus n’ont pas tous été respectés. Les tests de dépistage et la charge virale montrent plusieurs défauts qui ne sont pas pris en compte, or des décisions cliniques furent établies à partir de leurs résultats. Les données statistiques sont basées sur des tests de dépistage faussement interprétés, et des logiciels surévalués. Les traitements officiels eux-mêmes provoquent le SIDA car ils sont très toxiques au niveau des mitochondries et génèrent des effets secondaires considérables. Le SIDA est guérissable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *