L’énigme du quai des Glycines

L’énigme du quai des Glycines

Par Jean-Marie Sourgens

Publié le 29/03/12
Classique
L’énigme du quai des Glycines est un « polar » écrit par Jean-Marie Sourgens comme une parodie délibérée du genre. Ses multiples péripéties et spectaculaires rebondissements, sans trop de souci de vraisemblance, sont volontairement poussés jusqu’au burlesque. Ses personnages assez caricaturaux visent plutôt à faire sourire le lecteur qu’à lui donner des palpitations d’angoisse. L’ouvrage réunit dans une petite ville de province imaginaire, Pavalier, plusieurs notables dont l’anonymat dissimule mal le rôle mafieux et un goût effréné d’argent facile. Le trafiquant et le faussaire sont finalement arrêtés. Banquier, retraité, galeriste et consorts seront appréhendés, le rentier est assassiné dans son bunker dès son retour. Ses compères mis sous les verrous. Et la mystérieuse Enigme du quai des Glycines ne sera jamais élucidée.