Les arbres ont le ventre creux

Les arbres ont le ventre creux

Par Edy Fils-Aime

Publié le 16/07/12
Classique
« La poétique d’Edy Fils-Aimé est, avant tout, une aventure langagière, un procès intenté à la pensée judéo-chrétienne cherchant ainsi les limites de la folie et du fantasme […]. Une esthétique contestataire empruntant volontairement les sentiers du chaos et de la schizophrénie […]. Et le poète s’enferme, dans ce monde, non pas pour le gouverner, mais pour y vivre, tout simplement.

Les arbres ont le ventre creux est l’œuvre dans laquelle s’ébauche cette esthétique, une vision nouvelle de la poésie moderne. Cette poésie est ce qu’un Nietzsche aurait pu appeler une poésie à coup de marteau. Ses vers, certes, d’une facture très surréaliste n’ont pas la prétention de la révolte. Bien au contraire, avec Fils-Aimé, cette révolution est intérieure ; et c’est à vous d’en juger le timbre intimiste de sa chanson… »
‘’Edy Fils-Aimé: une esthétique du chaos’’, Le Nouvelliste, 19 décembre 2008.