Les Débuts d’une débutante

Les Débuts d’une débutante

Par Agnès Estrangin

Publié le 29/05/15
Collection Classique
À l’âge de vingt-deux ans, je débutais ma carrière de professeur de philosophie. Lors de ma première année d’enseignement, je fus confrontée à une classe composée essentiellement de Maghrébins. Après la mésentente profonde et le cauchemar des premiers mois, nous avons appris à nous connaître, à nous apprécier, à nous aimer.

Cette expérience inoubliable m’a apporté, tout au long de ma carrière, la force de surmonter l’ingratitude de ce métier. Cette rencontre tumultueuse avec cette jeunesse difficile soulignait déjà les tensions religieuses existantes, et vingt-cinq ans plus tard, cette incompréhension est plus que jamais d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *