Les dragueurs d’abord ou parfois j’attige !

Les dragueurs d’abord ou parfois j’attige !

Par Max Rigal

Publié le 24/04/14
Collection Classique
Cet ouvrage retrace les aventures de quatre chenapans ! Dans les années 50, j’habitais à Cannes. Avec mes potes, nous draguions les estivantes en juillet et en août. Certaines histoires rapportent aussi des faits de chasse. Au sujet des filles, j’ai décidé de n’évoquer que nos échecs. Parler des succès eut été trop long et trop prétentieux. Je vous assure : je suis modeste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *