Les Enfants de cœur des cités

Les Enfants de cœur des cités

Par Jean-Claude Abonneau

Publié le 26/05/15
Collection Classique

« Georgheia et Moussa étaient maintenant parvenus à la ligne de chemin de fer. Ils marchèrent alors sur les rails au-devant du prochain TGV qui allait passer dans quelques minutes. Ils se tenaient la main, comme ils se l’étaient tenue depuis deux années déjà […]. Georgheia avait 16 ans, et portait en elle un enfant de six mois de Moussa, un jeune Maghrébin de 17 ans. Ils s’étaient aimés et ils s’aimaient encore. […] »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *