Les enfants des justes, Christian Signol

Les enfants des justes, Christian Signol

 

 

 

Les enfants des justes, Christian Signol : son dernier roman vient de paraître. 

 

 

 

 

 

 

La note de l’éditeur : Les enfants des justes

En 1942, dans le département de la Dordogne, la ligne de démarcation croise le cours de l’Isle. La ferme des Laborie est à deux pas de la rivière et Virgile, n’écoutant que son cœur, ne refuse jamais sa barque à ceux qui tentent de passer en zone libre. Lorsqu’on propose à Virgile et à Victoria qui n’ont jamais pu avoir d’enfants, de cacher Sarah et Elie, deux gamins juifs perdus dans la tourmente, ils accueillent les petits réfugiés comme un don du ciel. Au fil des jours, malgré les trahisons, les dénonciations, les contrôles incessants, la Résistance s’organise dans le Périgord jusqu’aux reflux des troupes allemandes dans le sang et la terreur. Avec une sensibilité, une justesse de ton qui bouleversent, Christian Signol évoque cette période douloureuse de l’Histoire où, comme les Laborie, de nombreux Français n’hésitèrent pas à mettre leur vie en jeu avec la simple certitude d’accomplir leur devoir de citoyen, d’être humain.

Ce roman auquel l’auteur tient tant est un superbe hommage à la mémoire de ces Justes qu’on ne peut oublier. Il y a deux Christian Signol : celui des grandes sagas populaires (de La Rivière Espérance aux Messieurs de Grandval en passant par Les Vignes de Sainte-Colombe, Prix des Maisons de la Presse 1997) et celui des œuvres plus intimistes (Bonheurs d’enfance, La Grande Ile, Un matin sur la Terre, Pourquoi le ciel est bleu ou Une si belle école). Ce maître de la littérature populaire au sens le plus noble du terme, est un conteur hors pair dont le succès va croissant.

Les enfants des justes, Christian Signol – Roman (broché). Paru en 10/2012 : 20€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *