Les filles de Madame Anaïs

Les filles de Madame Anaïs

Par Max Gerny

Publié le 04/02/14
Collection Classique
La jeune et jolie Émeline Deyx, étudiante à présent mariée à son directeur de thèse, Jean-Pascal Delcroix, le cocufie pour tromper son ennui : en effet, elle ne parvient pas à trouver auprès de lui le plaisir véritable…
Bientôt, victime d’un mystérieux maître-chanteur, elle est contrainte de se prostituer et devient, certains jours et en cachette de son mari, la pensionnaire d’un bordel de luxe. Au fur et à mesure, Émeline se lie avec ses compagnes d’infortune : Laura, lycéenne en rupture de ban, MelRose, ex-journaliste, Élodie, assistante de direction… Pourquoi et comment sont-elles devenues les filles de Madame Anaïs, la patronne de Messaline, luxueux salon de détente ? Au travers de leurs histoires, Max Gerny explore pour nous, à nouveau, les versants tabous du plaisir.

Illustration de couverture : Egon Schiele, Femme allongée (1918)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *