Les fils du serpent royal

Les fils du serpent royal

Par Ramsès Bongolo

Publié le 27/02/12
Classique
Soixante-quinze ans avant J. C., la beauté légendaire de Cléopâtre, princesse égyptienne exilée dans les savanes de l’actuel Botswana à la suite du déclin de l’empire, séduit les rois et fait la renommée d’un petit village situé au nord-est du désert du Kalahari. Mais, à cause de son affection pour Addax, un simple soldat égyptien, la Vénus du Nil décline toutes les demandes en mariage et s’attire les foudres des rois. À mesure qu’elle avance en âge, la princesse Cléopâtre découvre progressivement en elle le pouvoir magique des larmes d’Amon-Râ, qui l’aide non seulement à déjouer les plans d’enlèvement échafaudés par ses soupirants que la jalousie incite à la violence et à la sorcellerie, mais aussi à découvrir sa véritable nature et le dessein central de sa vie : engendrer le Phénix de Kongo-dia-N’tôtela.