Les mille et un seul

Les mille et un seul

Par Bahija Smidi

Publié le 20/11/13
Collection Classique
« …La petite sortie avait purifié nos âmes. De retour sur les terres du quotidien, la vie nous semblait plus fluide. Il faisait froid certes, mais nos cœurs étaient quelque peu chaleureux. Chacun se renfermait dans son travail sans s’y réduire à ce quelque chose peu vivant que nous étions il y a quelques semaines. Des « quelques » qui traduisent semble-t-il, la vie disproportionnée que nous menions sans courage, des matinées submergées par des points-virgules, des soirées en suspension… du malaise et du malaise, que seules les 90 minutes de nos matchs pouvaient soulager, momentanément. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *