Les pissenlits, Yasunari Kawabata

Les pissenlits, Yasunari Kawabata

 

 

 

Albin Michel fait paraître Les Pissenlits, un roman inachevé du grand écrivain japonais, Prix Nobel de littérature, Yasunari Kawabata, mort en 1972.

 

 

 

 

La note de l’éditeur : Les pissenlits

Ineko souffre d’une étrange maladie : des moments de cécité partielle qui l’empêche de voir tel objet, telle partie de son corps ou de celui de son amant Hisano. Sur le chemin du retour de l’hôpital psychiatrique où ils viennent de la faire enfermer, dans un paysage étincelant de pissenlits en fleur, la mère de la jeune fille et Hisano poursuivent une conversation étrange : une ronde parolière semée de réminiscences, de questionnements saugrenus, de réflexions surréalistes.

Inédit en France, ce roman inachevé dévoile une nouvelle facette de la virtuosité littéraire de Yasunari Kawabata. On y retrouve le goût de l’ellipse et de l’ambiguïté inhérents à son univers, sur lequel plane ici encore le thème obsédant du désir et de la mort.

Les Pissenlits, par Yasunari Kawabata. Traduit du japonais par Hélène Morita. Paris, Ed. Albin Michel, 2012. 249 pages. 18 euros.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *