Les Pleurs d’une femme au paradis

Les Pleurs d’une femme au paradis

Par Jemav Kouassi

Publié le 03/07/15
Collection Classique
C’est l’histoire de la magnifique Kandys dont le bonheur volera en éclat à cause d’un mauvais choix sentimental.

« Kandys était d’une forme fine, d’un teint vermeil, d’un corps luisant comme s’il était oint à l’huile d’olive, d’un postérieur qui attirait outrageusement tous les regards des hommes. (…) Ce jour-là c’était le bal de fin d’année(…) La fête battait son plein car tous les élèves s’y étaient donné rendez-vous (…) La salle était prise d’une frénésie musicale exceptionnelle quand tout à coup, un silence implacable s’empara de la foule. Une créature divine avait envahi la salle, c’était un ange, une fée. Sa peau douce, ses lèvres épaisses, son regard bleu d’acier, sa forme fine telle une statue, ses cheveux bruns dispersés…elle avait ébahi toute la salle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *