Les Sacrés-Bosseurs

Les Sacrés-Bosseurs

Par EL Hassane EL Abd

Publié le 29/11/13
Collection Classique
Le destin du poète est d’affranchir les mots afin de franchir à la fois le mur du silence et du son, celui des censures qui bâillonnent l’allant libertaire et celui de la dictature de la connerie qui tonne indépendamment des sphères.
L’influx merveilleux que procure la poésie de EL Hassane EL Abd constitue une véritable cure par rapport à un quotidien dont l’ordinaire est un concentré de médiocrité, de soucis triviaux, et d’unanimisme grégaire. Les images subtiles, les fulgurances indignées sont porteuses d’un message d’espérance au rebours des laideurs qui font de la vie parfois une « bien répugnante lépreuse ».
Le beau requiert qu’on entretienne le potentiel du désir essentiel. Or, à ce propos, la poésie n’en est-elle pas le meilleur des élixirs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *