L’Étranger de l’étranger

L’Étranger de l’étranger

Par Antoine Mungenzi Mangwangwa

Publié le 24/06/15
Collection Classique
Le désir de quitter son pays pour un autre pays résulte de la nécessité, dans la plupart de cas, d’améliorer ses conditions de vie, après avoir constaté que les chances sur place ne garantissent nullement un bon avenir. Mais une fois à l’étranger, au début, comme tout semble nouveau, on est satisfait car on vit réellement ce changement tant souhaité. Mais ensuite, les choses se compliquent du fait, d’une part, que les souvenirs du pays d’origine accompagnent l’immigré et, d’autre part, qu’il a toujours le souci de rentrer un jour chez lui. Car ne dit-on pas que mieux vaut vivre chez soi qu’ailleurs ? Cette lutte, peu à peu, brise l’engouement de départ, dès lors que l’on est installé dans un nouveau pays d’accueil. Ce combat grandira encore pour ceux qui auront eu des enfants dans leur pays d’accueil et lorsque ceux-ci auront atteint la majorité. En effet, les parents auront toujours le rêve de rentrer un jour chez eux tandis que les enfants ne seront attachés à la terre où ils sont nés. Que faire ? Bien souvent, ce problème demeure sans solution pour ces familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *