L’exode des chefs

L’exode des chefs

Par Marc Vassey

Publié le 10/04/12
Classique
Laurène, Arnaud, Bertrand et Élise sont quatre jeunes étudiants de gauche. Tout juste adultes, ils partent en quête de leur identité. Chacun à leur manière, ils devront faire face à la condition humaine, marquée d’incertitudes et de solitude, tout en vivant leurs convictions dans un temps troublé et un ordre social complexe.
C’est l’histoire éternelle du poids de nos pères, et de la volonté farouche de s’en émanciper pour revendiquer son époque. Si leur parcours, leur vision du monde et leur personnalité divergent, ils s’engagent ensemble dans un même combat, qu’ils savent perdu d’avance : la conquête de la liberté.
Engagement, amour et amitié se croisent dans ce théâtre étrange, celui de la vie et de la jeunesse.
Arnaud, étudiant en économie, cherche désespérément à vivre en harmonie avec ses convictions.
Élise, brillante élève désabusée à Sciences Po, trouve refuge dans un cynisme glacial.
Laurène et Bertrand sont étudiants en sociologie. L’une se bat pour croire en quelque chose, l’autre pour la révolution. C’est ce dernier qui résumera tout le propos, en confiant à Arnaud ces mots : « Ce qu’il y a de terrible, quand on devient adolescent, c’est qu’on prend conscience de ses faiblesses. Ce qu’il y a de terrible, quand on devient adulte, c’est qu’on prend conscience que l’on devra toujours vivre avec.»