Lézard maniaque et les sots ternes

Lézard maniaque et les sots ternes

Par Frédéric Dhuême

Publié le 10/08/12
Collection Classique
« Vous êtes de la merde dans un bas de soie ! »
Qu’il avait grande vision Napoléon Bonaparte. Est-ce pour cette explicite formule qu’il fut exilé à Sainte-Hélène ? Qu’importe, je la ressors de belle volonté car elle demeure d’actualité. Elle en déborde tant de véracité que je m’éclate comme un lézard dans les brèches de l’aberrant. Je dore au soleil quand celui-ci triomphe dans ses beaux jours. Et parfois, sans peur et sans reproches, je me faufile dans l’ombre des grands «Princes-sans-rire» pour noter leurs grandes déficiences intellectuelles inhumaines et le mépris qu’ils dégagent envers ceux qui leur offrent un salaire : les classes défavorisées et non celle d’Ali baba et les «CAC 40 voleurs».
Comme ils ont le permis de décider, je décide de me permettre l’honneur de refroidir leurs ardeurs. La gueulante d’un homme suffira-t-elle à gommer l’ignorance de ces hautes classes ?
Sa seigneurie est servie. Que ce noble festin soit l’ultime.
Bon appétit, bien sûr !!!