L’humanité en perdition

L’humanité en perdition

Par Claude Laigle

Publié le 10/04/12
Classique
L’essentiel reste caché. Suite à un coup de force instaurant en 1973 le libre-échange généralisé sur les marchés internationaux (dénoncé en 1977 par Jean-Paul Sartre et Claude Gruson, puis par Maurice Allais), nous vivons le Nouvel Ordre Economique International. Le chomage de masse a remplacé le plein emploi et les Etats-nations sont annihilés et ruinés. L’empire « privé » des grandes multinationales contrôle à présent le monde de manière hégémonique à son profit immédiat, sans souci de préserver les ressources et l’environnement terrestres, et les inégalités et les disparités ont explosé. Avant la fin du siècle une catastrophe planétaire multidimensionnelle est de ce fait inéluctable (Voir l’ouvrage « Lève-toi et marche » du Professeur Jacques Blamont et de Jacques Arnoud).

Le présent texte expose comment nous en sommes arrivés là. Préconisé depuis 1993 par l’économiste américain Lester Thurow, la création de blocs économiques régionaux pratiquant entre eux un commerce administré permettrait de commencer démocratiquement à remédier à la situation. Il n’y a pas d’autres voies.