L’hypnotique parodie du moi

L’hypnotique parodie du moi

Par Amédée Cabanes

Publié le 23/03/12
Classique
Une adolescente est tuée et atrocement mutilée. Un jeune inspecteur de police trouve dans son frigo des lambeaux de sa chair amputée. Est-il pour autant le meurtrier ? Les soirs suivants, lorsqu’il rentre chez lui, il ne reconnaît pas son appartement, son frigo contient de nouveaux bouts de chairs humaine prélevées sur d’autres personnes exécutées. Sa main droite entame alors une étrange mutation.
Au-delà de l’intrigue policière, texte onirique et parodique, L’hypnotique parodie du moi, interpelle le lecteur : Qui suis-je ? Qui est l’autre ? Comment l’aliéner, le séduire ou s’en débarrasser ? Le héros doit apprivoiser l’incertitude : il perd la mémoire, son identité, découvre les vertus et les affres de la métamorphose.