Libres Paroles

Libres Paroles

Par Cédric Tsimi De Kabango

Publié le 31/10/12
Collection Classique
Pour une fois que ce n’est pas un professeur émérite qui écrit, l’on s’amusera à réfléchir sur les différents sujets qui ont agité l’actualité à un moment précis. Avec des heures de retard, voire des années. Libres paroles a l’odeur d’un pamphlet, la saveur d’un journal. On le classe difficilement dans un genre, puisqu’il s’agit des paroles libres. Le contexte est camerounais, voilà une belle surprise pour le monde littéraire, politique et médiatique. Habitués au miel, nos politiques goûteront pour une fois à l’arsenic : poison mortel.
L’écriture est vive, drôle, caustique, légère. Nos bien-pensants ne disant jamais rien au-delà des limites de ce qu’ils ont appris par cœur ; enfermés dans leur style lourdingue ne cessent de rendre les débats ennuyeux. L’auteur joue avec les mots, les allusions sont fleuves, les comparaisons abondent. Les virgules déplacées, les points de suspension accentués. Jeunes, prenez la parole !