L’immeuble rose, presque saumon

L’immeuble rose, presque saumon

Par Jennyfer Rouet

Publié le 03/08/12
Collection Classique
On a tous des hauts et des bas, et le temps passe rarement comme on voudrait… Parfois il nous oublie, parfois il nous entraîne trop vite. Un gros sac, motif camouflage, suivi d’Arthur, son propriétaire, pénètrent un jour, on ne saurait trop dire quand dans cet immeuble rose, presque saumon. Il y fait la connaissance des autres habitants, qui sont un peu lui, qui sont un peu nous, et qu’on oublie un peu parfois, mais qui finissent par revenir. Le temps passe et n’en fait qu’à sa tête, il fait des tours, des détours… Cette saleté de temps a formé un gang avec la vie, pour nous donner l’impression que rien ne va jamais et qu’aussitôt après tout va trop vite… C’est l’histoire de gens qui ne veulent pas grandir, et d’autres qui ne savent pas vieillir. Et puis, on mûrit…