L’île de la mort

L’île de la mort

Par Anastassja Nikitine

Publié le 25/06/14
Collection Classique
L’île de la mort est un livre onirique qui traite de questions morales importantes et profondes comme la culpabilité, la justice, la responsabilité que nous pouvons avoir vis-à-vis des œuvres d’art ou encore l’échec amoureux. C’est un livre qui possède plusieurs niveaux de lecture. On peut l’aborder au sens propre mais aussi au sens figuré, cherchant à dire par la métaphore ce que constitue la peinture évoquée en titre, le lieu où nous avançons inéluctablement. Tous ces éléments nourrissent le narrateur, le hantant, et le condamnant. C’est un livre qui doit se relire encore et encore, car il déborde de mystère et de subtilités. Onirisme, suspense et surréalisme sont au rendez-vous. Les personnages vaporeux et rares sont des émanations, mais aussi des figures réelles. Nous ne sommes pas que dans une toile de peinture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *