Long sera le chemin

Long sera le chemin

Par Réndodjo Em-A Moundona

Publié le 30/04/15
Collection Classique
Quelle que soit la société, les relations de genre sont primordiales dans les rapports humains. Les questions du genre et du droit de la femme en sont les fondements existentiels. La société se structure et évolue autour d´elles. Il est inconcevable de parler de développement sans se positionner sur la protection sociale de la femme. Le Tchad, à l’heure de ses changements infrastructurels et économiques, ne dispose pourtant pas d´un code de la famille et peine à appliquer les lois et protocoles des droits féminins signés, créant un vide juridique qui justifie l´exploitation de la femme au nom des traditions et sous des prétextes religieux. Il faut aller au-delà des jeux politiques, des combines religieuses et culturelles pour accéder à l’épanouissement de la Tchadienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *